Comment le fondateur de Lalilo a appris à créer une startup

La startup française Lalilo, assistant numérique pour l’enseignement de la lecture, vient d’intégrer le groupe américain Renaissance Learning. Belle success story pour cette jeune pousse dont l’un des fondateurs, Benjamin Abdi, est passé par le parcours « Création d’entreprise » de l’ENSTA Paris.

Au départ de Lalilo, en 2016, il y a un constat alarmant : entre 20 et 25% des élèves arrivant en classe de 6e ont un niveau de lecture insuffisant, les handicapant dans leur scolarité." « Ce déficit initial en lecture va très vite empêcher les élèves concernés d’acquérir d’autres savoirs, et il y a malheureusement un fort déterminisme du reste de la scolarité en fonction du niveau de maîtrise de la lecture » précise Benjamin Abdi.
Bien décidés à ne pas considérer cette situation d’injustice comme une fatalité, Benjamin Abdi et ses associés, Laurent Jolie et Amine Mezzour, pressentent que l’intelligence artificielle pourrait aider à améliorer la situation, en particulier à différencier l’enseignement de la lecture selon les profils des élèves.
« Nous avons conçu Lalilo comme une plateforme à deux interfaces : une pour l’enseignant, grâce à laquelle il peut repérer les élèves en difficulté sur lesquels faire porter ses efforts, et une pour les élèves où chacun s’entraîne en autonomie. »
La difficulté des exercices s’adapte grâce la reconnaissance vocale, laquelle permet à l’intelligence artificielle d’évaluer très précisément le niveau en lecture de chaque élève. Un système de gratification fait en sorte que les élèves restent motivés et progressent rapidement.


Un parcours sans faute
Cinq ans plus tard, ce sont plus de 80 000 professeurs et 650 000 élèves qui bénéficient de l’accompagnement de Lalilo en France et aux États-Unis. Une performance remarquée par le groupe américain Renaissance Learning, un des trois acteurs les plus importants de l’éducation numérique outre Atlantique, qui a décidé de racheter Lalilo en mars dernier. « C’est pour nous une très belle opportunité de passer à une autre échelle, d’accélérer le développement de la plateforme à l’international tout en maintenant la R&D et les 32 postes associés en France » explique Benjamin Abdi, qui peut à présent pleinement se concentrer sur le développement du produit.


Le bénéfice du parcours « Création d’entreprise » de l’ENSTA Paris
Au cours des 5 ans qu’a duré le développement fulgurant de Lalilo, Benjamin Abdi est passé par le parcours « Création d’entreprise » de l’ENSTA Paris. Très sélectif, ce parcours s’adresse à un maximum de cinq étudiants ayant déjà mûri un projet de création d’entreprise. Tutoré et personnalisé, il est construit pour accompagner sur mesure l’étudiant dans sa démarche d’entrepreneur.
« Le parcours « Création d’entreprise » de l’ENSTA Paris m’a permis de poursuivre mon projet de création dans un cadre académique, avec un programme flexible et adapté à la réalité des contraintes de mon projet » se souvient avec enthousiasme Benjamin Abdi.
« L’enseignant-chercheur responsable du parcours, Didier Lebert, a déjà accompagné de nombreux projets de start-up vers la réussite. Il offre un mentorat d’excellence qui permet de mettre en perspective l’avancée du projet grâce à des points d’étapes réguliers. C’est l’occasion de mesurer le chemin parcouru, de se rendre compte que ça va très vite, mais aussi de préparer la phase suivante. C’était parfaitement adapté à ce dont j’avais besoin. Dans le stress intense que subit le jeune créateur d’entreprise, ce parcours est l’environnement parfait pour nous aider à avancer » conclut Benjamin Abdi.

Contact

Lebert
Didier
Responsable du parcours "Création d'entreprise" de l'ENSTA Paris