Les parcours de spécialisation

Pôle « Transport et Énergie»

Parcours

Responsable du parcours

Descriptif

Mobilité intelligente et ingénierie des véhicules

Fabien Szmykta

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables de participer à la définition et la création d’un véhicule à partir d'un cahier des charges, en tenant compte des contraintes économiques, environnementales, écologique et sociétales. L’accent est mis non seulement sur le dimensionnement mécanique mais également sur les nouvelles technologies d’information et les systèmes embarqués.

Structures en mer pour le transport et l’énergie

Marica Pelanti

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables de contribuer à la conception, au développement, et à la gestion de tous types de systèmes de transport en mer (navires rapides, porte-avions, sous-marins...). La formation apporte les compétences scientifiques et techniques nécessaires pour mettre en œuvre les différentes étapes de la boucle navire et initie les étudiants à la gestion de projet à travers une approche système.

Production et gestion de l’énergie

Didier Dalmazzone

Ce parcours vise à former des ingénieurs capables à la conception, l’optimisation et la gestion des moyens de production et de distribution d’énergie. Il comprend un apprentissage des technologiques propres aux grandes filières énergétiques (fossiles et renouvelables) associé à l'exploitation de méthodes et d'outils logiciels d'optimisation communément utilisés dans l’industrie. Le traitement des effluents industriels liés à la production d’énergie et le management environnemental sont également développés dans ce parcours.

Energie électronucléaire

Jean Boisson

Ce parcours a pour objectif de donner aux étudiants une formation à la fois scientifique et technologique dans des domaines de pointe comme la fission nucléaire, la physique des réacteurs, le cycle du combustible, les transferts thermiques et la modélisation par éléments finis des écoulements fluides ou des structures mécaniques sollicitées. Il est à caractère très industriel et les étudiants sont en contact direct avec des intervenants du secteur tels qu’EDF, AREVA, SUEZ, GDF, et forme donc des ingénieurs pour les métiers du nucléaire autant en production, en Recherche et Développement qu’en bureau d’étude.

Pôle « Ingénierie mathématique »

Parcours

Responsable du parcours

Descriptif

Sciences de l'optimisation et des données

Pierre Carpentier

Ce parcours permet d’acquérir des compétences poussées en Sciences de la décision (optimisation et commande), dans ses aspects à la fois mathématiques et numériques. Il forme les futurs ingénieurs capables de concevoir et d'utiliser des modèles mathématiques en vue de commander et d'optimiser des systèmes très variés rencontrés par exemple dans les domaines de l'énergie et des transports. La formation repose sur l'approfondissement des connaissances précédemment acquises en optimisation (combinatoire et continue), en commande, en probabilités et en statistique.

Modélisation et simulation

Patrick Ciarlet

Ce parcours apporte de connaissances et de techniques de pointe dans le domaine de la simulation numérique de phénomènes physiques ou mécaniques, pour des applications dans des domaines tels que celui de la propagation des ondes ou de la mécanique des fluides. De nombreux aspects seront abordés : la modélisation physique ou mécanique, l’étude mathématique des modèles, les méthodes numériques et leur mise en œuvre sur ordinateur, avec en particulier la problématique du calcul scientifique sur une architecture parallèle, distribuée ou répartie.

Finance quantitative

Laure Giovangigli

L’objectif du parcours Finance Quantitative est de former des cadres de haut niveau en ingénierie financière sur une excellente base mathématique, algorithmique et informatique.

Pôle « Ingénierie système »

Parcours

Responsable du parcours

Descriptif

Robotique

David Filliat,
Omar Hammami

Ce parcours vise à fournir une spécialisation système forte à base des STIC (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication) pour les systèmes complexes, les transports, la défense ou la robotique. Les connaissances abordées couvrent les domaines des systèmes embarqués et leurs implémentations physiques, du logiciel embarqué et de ses contraintes de temps réel, de conception et de validation et les aspects algorithmiques liés à la robotique, aux véhicules intelligents ou à la perception.

Intelligence Artificielle

Alexandre Chapoutot

Le parcours intelligence artificielle a pour objectif de former les futurs ingénieurs aux algorithmes de la décision nécessaires à la conception d’agents informatiques autonomes. Ces algorithmes reposent sur les paradigmes de modélisation et les méthodes de résolution. Une mathématisation des problèmes est nécessaire pour lever toutes ambiguïtés impliquant la compréhension et la maîtrise des algorithmes numériques qui sont importants de comprendre et maitriser. Ces algorithmes de la décision s’appuient sur des formalisations dont les modèles peuvent être déterministes ou probabilistes, s’appuyer sur des modèles ou simplement sur les données. Le parcours IA donne une vue d’ensemble des différents types de modèles permettant de prendre des décisions et de gérer la connaissance. De plus un ensemble d’enseignements de thèmes plus spécifiques comme la vision, le traitement des langages naturels, la maintenance prédictive ou encore la robotique permet d’avoir un aperçu des domaines d’applications des méthodes de l’IA.

Cybersécurité

François Pessaux

Ce parcours vise à former des ingénieurs spécialisés dans les différents aspects de la conception des systèmes d'information, depuis leur adaptation aux besoins de l'entreprise, jusqu'à l'élaboration et l'évaluation de leur sécurité. A l’issue de la formation les étudiants en maîtrisent les différentes techniques de conseil, de spécification et de mise en œuvre.

Ingénierie des systèmes complexes pour le transport, l’énergie, la défense (statut apprenti)