Une rentrée sous le signe de la transition écologique

Lancée officiellement en mars dernier, la démarche « transition écologique » d’ENSTA Paris a été le fil rouge de cette rentrée de septembre.

Depuis 280 ans, ENSTA Paris forme des ingénieurs scientifiques et techniques dotés de compétences interdisciplinaires particulièrement recherchées dans les secteurs de l’énergie et des mobilités, deux domaines au cœur de la transition énergétique et écologique. L’École a donc par nature un rôle clé à jouer dans l’accompagnement des transformations de ces secteurs vers des pratiques plus respectueuses et durables au travers des formations proposées, de sa recherche et des innovations émanant de ses laboratoires.

Dans le cadre de la Rentrée de la transition écologique à ENSTA Paris, la traditionnelle conférence de rentrée organisée dès l’arrivée des élèves sur le campus (lundi 30 août) a été transformée en table ronde sur les enjeux concrets de la transition écologique au sein de grands groupes industriels. Animée par Alexis Scotto d’Apollonia (ENSTA Paris 1998),responsable du développement de Naldeo technologies, cet évènement a permis à des représentants d’entreprises partenaires d’ENSTA Paris (EDF, Framatome, TotalEnergies, Naval Group, Renault, Safran,) de partager avec les étudiants les problématiques de développement durable, d’écoconception ou d’analyse du cycle de vie dans leurs secteurs respectifs.

 

L’après-midi du même jour, Laurent Catoire, directeur de l’Unité chimie et procédés, a tenu une conférence intitulée « L’hydrogène, et alors ? », faisant le point sur les points forts mais aussi les verrous technologiques liés à cette énergie du futur faisant l’objet de nombreuses recherches à ENSTA Paris, notamment concernant la production d’hydrogène vert par décomposition de la biomasse.

Jean Pierre Goux OneHome
Jean-Pierre Goux, Président-Fondateur de OneHome. Crédit : Siècle bleu


Puis le 1er septembre, Jean-Pierre Goux (ENSTA Paris 1996), mathématicien, ingénieur, entrepreneur, écrivain et président fondateur de OneHome, projet collectif d’artistes et de designers destiné à montrer la beauté de notre planète vue depuis l’espace, est intervenu devant les élèves sur le thème de la transition écologique. Pendant une heure, il leur a expliqué les défis du monde à venir et l’impérieuse nécessité de réinventer tous les objets et services, en intégrant les contraintes omises par les ingénieurs du passé pour protéger le vivant et l’ensemble des limites planétaires.

« Les nouveaux arrivants ont compris la complexité de ce défi, qu’il faudrait l’aborder avec la plus grande créativité mais surtout avec le cœur. » s’est réjoui Jean-Pierre Goux « Les étudiants étaient exaltés de pouvoir participer aux plus grands chantiers de transformation de l’humanité, ceux qui assureront notre salut et celui de l’ensemble du vivant. Leur maturité m’a subjugué. »

Dernier temps fort de cette rentrée liée à la transition écologique, les étudiants ont participé jeudi 23 septembre aux premiers ateliers de la Fresque du climat, lesquels permettent d’embarquer les participants dans la transition écologique en permettant la diffusion rapide d’une compréhension partagée du défi que représente le changement climatique.

Enfin, en prenant connaissance de leurs emplois du temps, les élèves d’ENSTA Paris ont pu constater les évolutions concrètes des enseignements proposés , avec notamment la création il y a 2 ans d’une mineure « Énergies durables » en 2ème année, l’intégration de la dimension durabilité dans les projets, la spécialisation de 3ème année « Énergies en transition », la création d’un nouveau parcours « Mathématiques pour la Santé et l’Environnement » ou encore l’insertion d’un cours obligatoire en finance verte pour le parcours « Finance quantitative ».

Sylvain Ferrari, adjoint à la directrice d’ENSTA Paris et pilote de la politique « responsabilité sociétale et environnementale »
Sylvain Ferrari, adjoint à la directrice d’ENSTA Paris et pilote de la politique « responsabilité sociétale et environnementale »

Pour Sylvain Ferrari, adjoint à la directrice d’ENSTA Paris et pilote de la politique « responsabilité sociétale et environnementale »,

« Ce cycle de rentrée a pour objectif de sensibiliser les élèves dès leur arrivée sur le campus aux enjeux concrets de la transition écologique d’un point de vue scientifique et technologique. Il s’intègre dans une démarche globale d’ENSTA Paris sur la transition écologique afin de structurer, d’amplifier et de donner plus de visibilité à toutes les actions menées par l’école sur l’ensemble des dimensions de son activité : formation, recherche & innovation, campus & fonctionnement, vie étudiante, insertion professionnelle et Alumni. »