L’ENSTA Paris défend son titre dans la manche française du Tournoi des physiciens

Est-il possible de faire un parachute avec un aimant ? Peut-on s’éclairer à la lueur d’une mine de crayon ? Les glaçons donnent-ils l’heure ? Voici quelques-unes des questions autour desquelles 10 équipes d’universités et de grandes écoles vont s’affronter les 12 et 13 février pour savoir qui aura l’honneur de représenter la France lors de la finale internationale début juillet à Varsovie.

Mise à jour du 15 février : L'équipe de l'ENSTA Paris a finalement terminé sur une honorable 4ème place, avec les belles performances de deux membres de l'équipe, Julien Prodhon et Théo Chaudy, qui obtiennent les deux meilleures moyennes du tournoi (la 2ème ex-aequo) ! Félicitations à l'équipe de l'Université Paris-Saclay qui représentera la France en juillet à Varsovie.

Image
Classement FPT février 2021

 

Cette rencontre annuelle est organisée par la Commission Jeunes de la Société Française de Physique, soutenue par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et parrainée par l’Académie des Sciences.

C’est une occasion pour les étudiants français de se rencontrer et d’échanger au travers de joutes oratoires autour de problèmes de physique ouverts, le tout se déroulant en anglais. Créé en 2014, le tournoi accueille cette année 13 équipes d’étudiants niveau L3/M1, pour débattre sur onze problèmes.

Lors des “Physics’ Fights”, véritables marathons de débats scientifiques, les équipes endossent différents rôles, pour lesquels les étudiants vont tour à tour devoir présenter des résultats, critiquer et argumenter sur le travail d’une autre équipe, ou encore modérer un débat scientifique.

L’an dernier, c’est l’équipe de l’ENSTA Paris qui l’avait emporté devant l’École polytechnique, autre membre de l’Institut Polytechnique de Paris.

L'équipe de présentation de l'ENSTA Paris est constituée de six élèves : Désirée Lim, Théo Chaudy, Mouhamed Coulibaly, Valentin Michel, Julien Prodhon et Noé Olivier.

Les élèves ont été entrainés, accompagnés et soutenus depuis le mois de septembre par Jérôme Pérez, professeur d’astrophysique théorique de l’Unité de mathématiques et Romain Monchaux, enseignant-chercheur à l’Unité de Mécanique.

Suivez la compétition sur le site dédié, et encouragez l’équipe sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GoENSTAParis